TARBACA

Contexte:

L’alimentation en eau de la ville de Tarbaca située à 30 km de la Capitale San José provient de 7 sources qui naissent dans la Montagne située à proximité, et qui est distribuée ensuite à 400 familles représentant 3000 habitants. Du fait de l’urbanisation anarchique et d’une mauvaise gestion de l’espace, la protection des ressources devient d’une importance stratégique majeure. Le rôle de ASADA est l’entretien et de la distribution de l’eau potable mais aussi d’assurer la protection de la qualité de cette eau pour le bien de l’ensemble de la Vallée.

Historique:

Le Centre Culturel de coopération pour l’Amérique Centrale de l’Ambassade de France au Costa Rica a missionné un représentant de l’Areed en janvier 2008, pour aider à développer une stratégie de préservation des sources alimentant la ville de Tarbaca au Costa Rica, cette eau traitée étant ensuite distribuée par ASADA (association administratrice d’aqueducs ruraux) aux habitants.

Objectifs:

L’objectif était d’améliorer la gestion locale de l’eau et de l’assainissement qui devenait un problème général. L’action proposée est de permettre à la communauté et l’ASADA, de maîtriser l’environnement des sources, de protéger la biodiversité du site (Présence de paresseux, variété de colibris de martes de coyotes etc) de contrôler l’ensemble de la chaîne de distribution d’eau potable et enfin de mettre en place une politique de traitement des rejets d’eau usées et les déchets solides. Pour atteindre ces objectifs il faut organiser autour des zones concernées, situées a proximité des sources et qui présentent un riche patrimoine écologique, une activité en rapport avec la volonté de préservation, tout en impliquant les populations. Des associations comme Sombrilla verde sont chargées d’aider à la mise en place d’une politique environnement.

Description de l’action:

– Formation, sensibilisation des populations à la protection de la biodiversité;

– Mise en place du projet pilote en assainissement;

– Création d’un laboratoire d’analyse des eaux;

– Mise en oeuvre d’une Maison de l’environnement.

Partenaires:

– Areed;

– Asada;

– Sombrilla verde

Financeurs:

– Agence Eau Rhin Meuse;

– Fondations costaricaines

Bénéficiaires:

3.000 bénéficiaires. 3 000 habitants;

Classement:

Sous-secteur d’intervention: eau potable

Milieu d’intervention: urbain

Types de financement:

Collectivité , Agences de l’eau , Associations