PORT-AU-PRINCE

Objectifs :

Le projet du projet vise à alimenter en eau les populations d’un camp de réfugiés où vivent 3 000 personnes, non loin de l’épicentre du séisme.

L’eau qui proviendra des montagnes fera l’objet d’un traitement rustique, mais qui a fait ses preuves en République Dominicaine avec plus de 60 stations construites. Il s’agit du procédé d’aquatrium qui agit par rétrofiltration lente. Il convient de noter que la construction sera réalisée à partir de matériaux locaux pour la majeure partie. Cette station produira 15 m3/jour et permettra une filtration d’eau potable de l’ensemble du camp.

 

Financeurs :

– Association AHDE

– participation locale

– GRAND NANCY

– AREED

– Agence de l’eau Rhin Meuse

 

Classement :

Sous-secteur d’intervention : eau potable

Milieu d’intervention : urbain

Activité principale du projet : infrastructure/équipement

Contexte d’intervention : humanitaire, urgentiste

Type d’ouvrage eau potable : potabilisation