OUKOUT

La première phase du projet est en cours de réalisation (2016-2017) pour l’alimentation en eau des villages de :

Boukitingo (1112 habitants) . Phase1 an 2016.

Emaye (993 habitants) Phase 2 an 2017.

Nombre de bénéficiaires = 2105 personnes.

L’opération projetée, depuis un forage et un château d’eau déjà exécutés, consiste, à équiper les installations de production (pompe, groupe électrogène etc.) et à réaliser un réseau de distribution d’eau avec des branchements  individuels dans les 6 villages concernés qui actuellement n’ont pas accès à l’eau. L’OFOR (établissement public Sénégalais) s’engage à contribuer au projet à hauteur de 41200€ (pompe, groupe électrogène, une partie du réseau…)

Equipements de production : Mise en place d’une pompe dans le forage  avec canalisation de refoulement dans le réservoir, armoire de commande et asservissements électrique. Installation d’un groupe électrogène ou raccordement électrique. Réalisation par le ministère de l’hydraulique et le Fons-Catala (Espagne).

Réseau : Pose de 5165 mètres de canalisations PN 10 en PVC à joints souples ou en tube PEHD (Polyéthylène Haute Densité) selon le diamètre avec raccords et accessoires de fontainerie (robinets-vanne, ventouses, etc.).

Distribution de l’eau : 126 familles ont été choisie par le maître d’œuvre délégué (FADDO) pour le projet et ont été sensibilisées par les acteurs locaux du projet. En cohérence avec les préconisations des autorités Sénégalaises, les branchements individuels seront privilégiés. Cette disposition favorise la préservation de la qualité de l’eau (suppression des risques de contamination lors du stockage dans les habitations) et renforce la gestion par l’augmentation des consommations. Une contribution individuelle à hauteur de 20 000 FCFA leur sera demandée pour la réalisation des branchements individuels. A défaut, les familles s’engagent à réaliser ou à faire réaliser par leurs propres moyens ces branchements.

Assainissement : Quatre blocs sanitaires de type latrines double fosses vont être installés, dont un à la maternité et un à la case de santé. Cette promotion de l’assainissement sera appuyée par des actions de sensibilisation du district de la santé ce qui permettra d’améliorer l’hygiène publique.

Divers : Des actions de sensibilisation ont été menées par le maître d’œuvre délégué, création d’un comité d’usagers, recrutement d’un maître d’œuvre, suivi, évaluation.

Une convention spécifique a été établie conformément au protocole de coopération de coopération entre les deux collectivités du 27/08/2013.

La maîtrise d’ouvrage est assurée par la Commune d’Oukout, la communauté de Commune du Toulois sera Co-maître d’ouvrage. La commune est assistée par une association de développement local ; la FADDO, Fédération d’Appui au Développement du Département d’Oussouye.

Le comité de pilotage comprend entre autres : le maire et élus d’Oukout, la C.C du Toulois,  les  représentants  des  villages, M. Lamine BODIAN, chef  de  la  division régionale de l’hydraulique. La FADDO assistant à maîtrise d’ouvrage, le maître d’œuvre. La CC du Toulois est assistée localement par M. Pierre DANIEL-CALONNE, conseiller pour le développement local de la Casamance, pôle de la Coopération Non Gouvernementale – SCAC – Ambassade de France au Sénégal.

Un maître d’œuvre est recruté. Les travaux sont attribués à des entreprises Sénégalaises spécialisées après appel d’offres.

 

Planning de réalisation

 2016 : Instructions des demandes de soutiens financiers, en France et au Sénégal. Préparation des conventions spécifiques. Mise en place du comité de pilotage.

2016 – 1er semestre : Choix d’un maître d’œuvre, lancement des appels d’offres et attribution des marchés. Création du comité de gestion. Organisation de la gouvernance des installations.

2016 à 1er semestre 2017 : Phase 1 : Réalisation et suivi des travaux- Sensibilisations et formations. Réception des travaux. Mise en service des ouvrages. Communication des rapports d’avancement et de réalisation.

Une réunion avec les représentants de la FADDO des bailleurs de fonds et des bénéficiaires et AREED a été organisée au siège de la Communauté de Communes du Toulois mercredi 21 juin pour faire un point sur l’état d’avancement du projet et les actions à venir.