DOUNA

Contexte :

La ville de Douna est située en pays Turka, dans la province de la Léraba (région des Cascades). Douna est situé à 40 km de Banfora (sur une route praticable en terre), et à 125 km de Bobo-Dioulasso.
Cette localité est le chef lieu de la commune du même nom depuis les récentes élections communales. Douna a une population proche de 6.000 habitants et dispose de nombreux services locaux : police, poste, dispensaire de santé, caisse populaire, collège et lycée, services de téléphonie, …

L’habitat est de type semi-groupé à dispersé. La typologie dominante du bâti est le banco amélioré, et on observe un nombre important d’habitat construite « en dur ». Douna est raccordé au réseau téléphonique automatique et l’électrification de la localité est en cours.

Avec la proximité avec la plaine irriguée du même nom, les activités de la localité se réfèrent à l’agriculture et au commerce des denrées agricoles, auxquelles viennent se greffer de nombreuses activités socio-économiques (artisanat, commerce, mécaniciens, …).

 

Historique :

La visite de terrain a permis de confirmer que la desserte en eau offerte par les bornes-fontaines du système d’adduction d’eau potable et par les autres points d’eau modernes n’étaient pas satisfaisantes. Et ceci au regard de l’accès difficile à l’eau potable, tant dans les quartiers déjà très développés que dans les quartiers en extension. Dans certains quartiers, les ménages n’ont aucun accès direct à l’eau courante, la borne-fontaine ou le forage la plus proche se trouvant au minimum à plus de 1.000 m.

 

Objectifs :

Améliorer le service public d’eau potable et d’assainissement dans les centres ruraux de la Région de Bobo-Dioulasso non couverts par l’Office National de l’Eau et de l’Assainissement (ONEA). L’objectif spécifique du programme est de consolider et viabiliser le dispositif d’extension des AEP en poursuivant la dynamique déjà initiée par la première phase du programme d’appui à la gestion des réseaux initiée par le partenaire local.

 

Description de l’action :

Il se décline en deux composantes :

– Consolider le dispositif de développement des AEPS, réhabilitation

– Extension de l’AEPS de Douna et mise à disposition d’un groupe électrogène de secours

– Renforcer les capacités des acteurs et appuyer la décentralisation

– Formation et recyclage des chefs de centre

– Organisation du transfert de compétences avec la Décentralisation

– Renforcer les capacités des acteurs et appuyer la décentralisation

 

Partenaires techniques :

– ADAE

– FAUEREB: Fédération des usagers de l’eau de la région de Bobo Dioulasso;

– PRS II: Programme Régional Solaire;

– entreprise CIMECCA

 

Financeurs :

– Agence Eau Rhin Meuse

– Conseil régional de Lorraine

– Conseil général de la Meurthe et Moselle

– FAUREB (Fédération des AUE de la région de Bobo-Dioulasso) et participation villageoise

– AREED

 

Bénéficiaires : 155.000 bénéficiaires

 

Classement :

Sous-secteur d’intervention: eau potable

Milieu d’intervention: rural

Source d’énergie pour l’exhaure: énergie solaire

 

Types de financement: Collectivité , Agences de l’eau , Fonds privés (fondations, f. d’entreprise)